Archives Mensuelles: octobre 2014

Réalité alternative

Les cours de psychologie que l’on nous donne au décours de nos trois années d’étude en infirmerie doivent avoir fortement déteint sur moi.
Je vais pas vous mentir ça me passionne, trouver le sens caché, un regard et on s’est compris. Pouvoir se dire que l’on éclaire une personne non pas en lui donnant des conseils mais en mettant en lumière ses capacités. Nous sommes seulement le miroir d’eux-mêmes reflétant leurs images, leurs forces afin de contrer leurs faiblesses.

Ces cours me donnent l’occasion de réfléchir, pas sur les autres mais sur moi-même, tenter de comprendre mes décisions, mes omissions face à des situations difficiles.

Ce qui a été flagrant et qui m’a heurté de plein fouet c’est la place qu’a pris le silence, cette fameuse omission lorsque quelque chose n’allait pas. Je prévenais les personnes qui me sont proches et qui comptent à mes yeux et je gardais dans l’ignorance le reste du monde.

Je me suis dis que c’était juste une question touchant à l’intime, on ne va pas étaler ses problèmes sur la place publique mais même les personnes qui me sont proches (moins que les précédentes, vous me suivez) n’étaient pas au courant.

J’agissais comme ci, ne changeant rien à mes habitudes, restant optimiste et forte dans les limites de mon possible.

Et il y a une semaine ça a fait TILT!
J’ai mis le doigt sur le pourquoi de ce mécanisme.

Si les personnes ne savaient pas, dans leur vision des choses et de moi-même, tout allait bien, la terre continuait de tournée comme elle l’a toujours fait.
Je trouve alors cela réconfortant que pour eux ma vie est comme elle l’était il y a deux ans alors qu’en fait je rebattis mon monde au jour le jour.
Cette réalité alternative vue à travers leurs yeux permet de garder vivante la Laura de l’époque, en reconstruisant la Laura du présent tout en traçant la route pour la Laura du futur.

J’espère que cette Laura sera fière de moi.

Publicités