« Avant de juger il faut savoir écouter »

Il y a cette patiente en neurologie qui amorce une inversion de son rythme de sommeil.
Somnolente et peu réactive la journée.
Bruyante et intenable la nuit.

Tous les matins au staff les infirmières de nuit se plaignent du fait qu’elle sonne sans arrêt, cogne avec ses bijoux contre les barres de lit, dérangeant donc tout le service.
Je m’occupe d’elle quasiment tous les matins, on apprend à se connaitre et au final on s’entend plutôt bien.

Et tous les jours ça continue, les « on ne sait plus quoi faire », « les calmants ne marchent pas » pleuvent.

Et un jour comme ça au hasard lorsque je m’occupe d’elle, elle me dit sous le ton de la confidence « L’infirmière de nuit, là, je l’aime pas trop, j’ai peur la nuit ici, j’ai des angoisses qui viennent. »
Voilà comment d’une manière douce le mystère de l’inversion de rythme fut résolu.
Cette façon de poser un jugement comme quoi elle est juste pénible de base alors qu’elle a seulement peur la nuit. On peut la comprendre tous ses bruits, le noir, la maladie, ça ferait peur à n’importe qui.

Être à l’écoute des patients est primordial et parfois on l’oublie.

Publicités
Tagué , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :