« Quand le chat n’est pas là les souris dansent »

Durant mon stage en neurologie, j’ai eu la chance de voir comment se planifie une
journée, comment les tâches se distribuent lors du staff du matin.
Bref, j’ai pu voir ce qu’être infirmier chef veut dire.
Mieux ! J’ai même pu voir comment les choses se passaient quand le chef
partait en vacances.

Autant vous dire qu’en temps normal ça file droit, personne trouve à redire
sur la répartition du couloir. FINGER IN THE NOSE !
Et c’est le drame !
Le chef part en vacances.
Au préalable il désigne pour chaque jour un
« chef » comme ça tout le monde y trouve son compte.

J+1 : rien à signaler tout se passe bien.
J+2 : on commence à râler « que c’est pas normal qu’il y ai trois
infirmières devant et que deux derrière » et vas-y que j’te fais la
gueule.
J+3 : level Bagdad.
J+4 : mise au point en interne.
J+5 : le calme revient.

Deux jours il aura fallu deux jours pour que les gonzesses commencent à se
bouffer la gueule et à contester à tout va au staff du matin !

Note to self n°1 : un chef masculin ça unifie tout, ça gère son bateau et
son harem.
Note to self n°2 : travailler avec des femmes c’est fatiguant.

Publicités
Tagué , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :